Pour lire cette page, désactivez le pavé numérique et frappez la touche PLUS de ce pavé numérique.



Obtenir AccessDV Linux et Procédures d'installation

Première partie

Les fichiers nécessaires pour Obtenir AccessDV Linux sont maintenant disponibles en téléchargement.

Disons-le tout de suite, nous allons certainement déranger « les puristes » de l’univers Linux !

Nous avons en effet choisi une forme de diffusion et un processus d’installation différents et complètement assumés.



A chaque fois que nous rencontrions des acteurs du médico-social, Associations ou structures, la définition du terme Débutant revenait. Souvent, il nous était fait la remarque suivante : L’utilisateur débutant n’est pas un informaticien (et ne souhaite pas pour autant le devenir) . Il est un simple utilisateur en attente de pouvoir réaliser des tâches comme lire son courrier, écrire une lettre, envoyer un courriel, etc..,Il ne connaît pas les notions de partition, de bootloader et autres drôleries du jargon informatique.



Autre remarque, les éducateurs spécialisés, les instructeurs en Activité de la vie journalière, les instructeurs en locomotion ne sont pas majoritairement des informaticiens. Ils accompagnent certes les personnes Déficientes visuelles mais sont très souvent limités face aux processus d’installation complexes des systèmes d’exploitation.



A la fondation IDS LE PHARE (Centre pour Déficients Sensoriels), Les chargés des nouvelles technologies nous suggéraient d’avoir un système d’installation le plus simple possible, du genre « système de restauration » que l’on retrouve dans les univers Microsoft ou Apple. Sur un forum dédié à Debian, il avait été suggéré cette même idée avec ce petit commentaire « ce serait quand même cool de pouvoir dire à un noob (débutant en langage de geek barbu) : vas-y tu peux tout casser, tu reset (traduction : réinitialises) et en 15 min, tu as un système tout neuf ! ».



Aussi nous vous offrons la possibilité d’utiliser AccessDV Linux sur les supports suivants :











Trois possibilités d’obtenir AccessDV Linux :



La première : Télécharger le fichier « ADVL-1-2-1-32bits-i686-pae-Multi-Supports.iso » qui va vous permettre de créer votre clé USB ADVL, un disque dur externe ADVL ou de mettre AccessDV Linux sur votre disque interne.



La seconde : Télécharger le fichier « ADVL-1-2-1-32bits-i686-pae-SDA1.iso » qui va vous permettre de réaliser un multi-boot sur votre disque dur interne et ainsi de conserver votre système existant à côté de AccessDV Linux (sous certaines conditions – A noter que la mise en œuvre de cette possibilité nécessite, une connaissance des notions de partitions, système de fichiers MBR et des utilitaires de redimensionnement de partitions dans les environnements Microsoft).



La troisième : Vous ne souhaitez pas vous embêter avec les 2 possibilités ci-dessus. Vous pouvez alors si vous le désirez faire l’acquisition d’une clé USB 3.0 de 32 Go (vitesse d’accès 150 Mb/s) prête à l’emploi pour la somme de 22 euros port compris.

Quoi, un truc payant ? Alors pour couper court aux mauvaises langues. Ce coût englobe le prix d’achat de la clé et les frais d’expédition en lettre suivie. Il n’y a aucun bénéfice fait. Au mieux, la balance est à zéro. Au pire nous sommes déficitaires de quelques centimes d’euros. [Noter que Ubuntu offre aussi la possibilité d’acheter des clés USB prêtes à l’emploi, 16 Go pour 25port compris]





Préalables :



Vous allez avoir besoin de deux clés USB ou d’une clé USB et d’un disque dur USB externe :



Une clé dite de restauration d’une taille de 8 Go minimum et du type USB 2.0 au minimum. Nous allons la nommer dans la procédure qui va suivre : Clé USB BACKUP. Vous garderez par la suite cette clé précieusement.



Une clé USB 3.0 de 32 Go minimum et permettant des vitesses d’accès de 80 Mb/s minimum pour le confort d’utilisation ou un disque dur externe de 32 Go minimum du type USB 2.0 . Nous allons nommer la clé USB 3.0 dans la procédure qui va suivre : Clé USB ADVL.





Etape 1 - Créér une clé USB BACKUP :



1- Télécharger sur votre ordinateur l’iso : ADVL-1-2-1-32bits-i686-pae-Multi-Supports.iso ainsi que le fichier MD5SUMS.txt.



http://s6s.archive-host.com/membres/up/1d6763c9fd2e33ceab5b303d9904604d69559f0e/accessdv/ISO-Multi/ADVL-1-2-1-32bits-i686-pae-Multi-Supports.iso

et

2

http://s6s.archive-host.com/membres/up/1d6763c9fd2e33ceab5b303d9904604d69559f0e/accessdv/ISO-Multi/MD5SUMS.txt

2- Vérifier l’intégrité du fichier iso téléchargé :



Afin de vérifier l'intégrité de l'image, AccessDV Linux utilise le calcul de la "somme md5". On peut l'utiliser pour tout type de donnée, mais il est particulièrement utile lors du téléchargement d'une image ISO.



Vérification md5 sur GNU/Linux :



L'outil de vérification md5 est intégré par défaut dans quasi toutes les distributions GNU/Linux. Pour vérifier la somme md5 d'un fichier, il suffit de lancer la commande suivante depuis un émulateur de terminal, en indiquant le chemin du fichier à vérifier :



md5sum  ADVL-1-2-1-32bits-i686-pae-Multi-Supports.iso



qui vous donnera un résultat de ce type (à comparer avec la somme md5 ci-après) :



63b1bf8267b2a87ab99c98516d1f1e55  ADVL-1-2-1-32bits-i686-pae-Multi-Supports.iso





Vérification md5 sur Microsoft Windows :



Pour vérifier graphiquement la somme md5 depuis un poste Windows®, utilisez le logiciel WinMd5Sum à télécharger ici : http://s6s.archive-host.com/membres/up/1d6763c9fd2e33ceab5b303d9904604d69559f0e/utilitaires/softs/pour-windows/Install-winMd5Sum.exe



Une fois installé, lancez-le; Une petite interface graphique s'ouvre. Dans "File Name" ouvrez ou glissez votre ADVL-1-2-1-32bits-i686-pae.iso AccessDV Linux téléchargée. Dans "Compare", faites un copier/coller du MD5 du fichier MD5SUMS.txt (voir ci-dessus) puis clic sur "Compare".



Le logiciel winMd5Sum en action avec une image ISO AccessDV Linux



C'est tout. La somme md5 se calcule en environ 3 minutes tout au plus, (tout dépend de la taille du fichier) et si elle correspond on peut passer à la suite. 3



3 - Transfert sur la clé USB BACKUP :



Transfert sur la clé USB BACKUP :



Depuis un poste sous Linux, trois façons possibles : avec le Terminal, avec le script liveUSBCreator.sh, ou avec Rufus pour ceux qui sont encore sous Windows.



Avec le Terminal  (Source : Les Cahiers du Débutants – Jessie) :



Branchez votre clé USB, puis lancez un terminal ouvert en mode administrateur "root" . Nous allons identifier la clé USB à utiliser grâce à la commande :

blkid

qui vous donnera un résultat du type :

/dev/sda1: LABEL="system" UUID="3d378712-1b6e-4f66-b9e8-2a6673c62199" TYPE="ext4" 

/dev/sdb1: UUID="F9B8-E691" TYPE="vfat"

Ici, notre clé est identifiée comme UUID="F9B8-E691", est formatée en "vfat" et contient la partition sdb1. Notez bien ce sdb1 (ou sdc, sde,...selon votre clé identifiée plus haut) pour ne pas, par erreur, effacer une partition de votre disque dur interne (ici sda1).

Si vous avez d’autres clés, repérez bien celle qui vous intéresse. Cela peut être sdc, sde, sdk ou autre.

Si l’iso téléchargée se trouve dans le dossier Téléchargements; Plaçons-nous dedans pour agir sur le fichier ISO (la variable "$HOME" remplace l'adresse "/home/votre_login") :

cd  $HOME/Téléchargements

Nous allons maintenant transférer le contenu de l'ISO sur la clé USB grâce à la commande "dd". Prenez bien soin de nommer la clé USB "sdb" (ou sdc, sde,...selon votre clé identifiée plus haut) et pas sdb1 (ou sdc1, sde1,...selon votre clé identifiée plus haut) car c'est le disque qui compte, pas la partition.

Dans un terminal ouvert en mode administrateur "root" (en prenant l’exemple d’une clé identifiée en sdb) :

dd  if=ADVL-1-2-1-32bits-i686-pae-Multi-Supports.iso  of=/dev/sdb  bs=4M  &&  sync

Le temps de transfert sur votre clé USB dépend de la taille de l'ISO et du taux de transfert de votre port USB. Cette opération peut durer 10 à 30 minutes sans aucun signe d'activité de votre terminal. Le terminal vous "rendra la main" (affichera l'invite de commande) une fois le transfert terminé.



4

A l’aide d’un script utilitaire : liveUSBCreator.sh :



Deux développeurs Coyotus et Thuban ont créé un petit utilitaire permettant de transférer une image iso sur une clé USB. Vous pouvez le récupérer ici :



http://s6s.archive-host.com/membres/ up/1d6763c9fd2e33ceab5b303d9904604d69559f0e/utilitaires/softs/pour-linux/liveUSBcreator-Debian.sh





Ouvrez un terminal. Considérons que l’utilitaire a été téléchargé dans le dossier : Téléchargements.



cd  $HOME/Téléchargements
chmod  +x liveUSBcreator-Debian.sh  &&  ./liveUSBcreator-Debian.sh



Attention : le contenu de la clé va être complètement effacé. Aussi si vous avez des données importantes dessus, sauvegardez-les avant !



Choix de l’iso : On choisit le fichier iso (là où vous l’avez téléchargé) :











Voilà, votre clé USB BACKUP est prête !





/…



18

Depuis un poste Windows avec Rufus :



Rufus est un utilitaire permettant de formater et de créer des médias USB amorçables, tels que clés USB, mémoire flash, etc.
C'est le logiciel recommandé comme outil de transfert d'ISO depuis un poste Windows®.

Commencez par brancher votre clé USB à votre ordinateur. Si cette clé USB contient des données importantes elles seront supprimées par Rufus : il est vivement conseillé de les copier sur un autre support.



Téléchargez le logiciel Rufus depuis ici :



http://s6s.archive-host.com/membres/up/1d6763c9fd2e33ceab5b303d9904604d69559f0e/utilitaires/softs/pour-windows/rufus-211p.exe



Il s’agit d’un exécutable, rien ne sera installé. Lancez Rufus et remplissez les champs comme suit :







20



1- Cliquez sur le bouton pour choisir le fichier iso là où il a été téléchargé.



2- Choisissez : « Tous les fichiers (*,*) »



3- Sélectionnez l’iso : ADVL-1-2-1-32bits-i686-pae-Multi-Supports.iso et validez en cliquant sur le bouton « Ouvrir ».







4- Vérifiez que vous avez bien : ADVL-1-2-1-32bits-i686-pae-Multi-Supports.iso sélectionné.



5- Choisissez dans la liste déroulante : Image DD



6- Cliquez sur le bouton « Démarrer ».



/...

23



Le transfert commence :







Une fois le message PRÊT affiché, votre clé USB BACKUP est prête !